Connaître les milles et une saveurs du bien-être...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 le pouvoir magiques des pierres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
flo
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 263
Age : 34
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: le pouvoir magiques des pierres   Dim 19 Aoû - 0:25

Le pouvoir magique des pierres précieuses,
(selon la tradition populaire)

Superstitions ?



D'antiques traditions prétendent que les pierres précieuses sont vivantes et peuvent à leur tour donner la vie, qu'elles naissent de la roche, après avoir mûri en elle, tels des fruits minéraux. Si la pierre brute fut considérée comme une matière passive, la pierre taillée par Dieu ou par les hommes, indiquait le passage de l'âme obscure à l'illumination de la connaissance divine. Le christianisme naissant conserva ici et là ces superstitions populaires, se contentant de les assimiler, en gravant les pierres sacrées d'une croix symbolique, les marquant ainsi de son sceau.
Nos campagnes fourmillent d'exemples : Contre le "Mauvais Oeil", les Savoyards portent du quartz brut ou une pyrite appelée aussi "pierre de santé".
Contre les envoûtements, les Berrichons usaient de la "Malfoudre", une pierre de volcan taillée et polie. Dans le Dauphiné, c'était la pierre de Saint-Vincent, pierre noire en forme d'étoile, la "Pierre de Digne" qui protégeait du "Mauvais Oeil" et des maladies. Dans le Languedoc, c'était l'oursin fossilisé qui éloignait les esprits mauvais.

La tradition populaire variait d'une province ou d'un pays à l'autre. On portait les précieuses gemmes sur soi, en sautoir, sous forme de collier, de bracelet, de pendentif ou de bague. Certaines pierres étaient posées sur le corps du malade à l'endroit ou il souffrait ou "chargeaient" l'eau en séjournant, de quelques heures à quelques jours, dans la cruche familiale, donnant "l'eau de cristal" ou "l'eau de saphir".
Aux frontières de la médecine, de la religion et de la magie, ces croyances attribuaient des vertus et pouvoirs aux minéraux communs comme aux pierres les plus précieuses.

Agate.
Elle guérit les morsures des vipères et des scorpions, développe la confiance en soi. Elle est réputée attirer les héritages, et permet de retrouver les trésors cachés. A l'homme qui la porte sur son cœur, elle procure la faveur des femmes qu'il convoite. En Afrique noire, pour attirer la pluie, les sorciers utilisent certaines agates appelées dans leur rituel "pierre de pluie".

Aigue-Marine.
C'est la pierre des navigateurs et des poètes, des mystiques et des thaumaturges. Elle protège et inspire les hommes de lettres, les romanciers et versificateurs. Elle procure l'éternelle jeunesse de l'esprit et l'immortalité. La tradition veut que l'aigue-marine provienne du trésor sous-marin amassé par les Sirènes. Ces naïades légendaires en parsèment les rivages où elles attirent les marins. C'est devenu la pierre des navigateurs, qui les protège contre leurs chants.

Améthyste.
C'est la gemme bénéfique par excellence. Elle éloigne les maladies, attire le bonheur et la richesse. Pierre de la tempérance et de la sincérité, elle préserve de l'ivresse, immunise contre les jeteurs de sort, le poison et guérit de la goutte. Dans la tradition chrétienne, elle symbolise l'humilité et là sagesse.
C'est la pierre de l'anneau épiscopal, l'évêque en tant que pasteur des âmes, devant se garder de toute ivresse, fût-elle spirituelle. Portée en sautoir avec des plumes d'hirondelles et du duvet de paon, elle chasse les mauvais esprits, met en fuite les démons et neutralise les sorciers. Placée sous l'oreiller des garçons pour éviter qu'ils se masturbent. Portée en bague à l'auriculaire de la main gauche, l'améthyste gravée du symbole lunaire, préserve des envoûtements ; gravée d'un soleil et portée à l'annulaire elle symbolise l'initiation.

Calcédoine.
Elle est le chef de file de la famille des quartz qui comprend les agates et les onyx. La calcédoine est la pierre des avocats et des orateurs. Démosthène en gardait une dans sa bouche lorsqu'il préparait ses discours. Elle tonifie l'esprit, délie la parole, empêche les blocages ou les trous de mémoire, conjure les maléfices oratoires. Elle fortifie la mémoire, assiste ceux qui passent des examens, aide à gagner les procès. On dit que François Mitterrand aime les calcédoines.

Citrine.
C'est la pierre des mythomanes et des bluffeurs. La citrine permet de mentir avec aplomb et même de se soumettre impunément au détecteur de mensonge.

Corail.
Le corail rouge conjugue les forces bénéfiques des trois règnes, minéral, végétal et animal. Il concentre en lui toutes les énergies cosmiques, développe le magnétisme personnel de celui qui le porte, préserve du mauvais sort, de l'orage et du poison. S'il se met à pâlir ou à se couvrir de taches, il prévient son possesseur d'une maladie prochaine. Le collier de corail au cou des enfants est réputé favoriser la pousse des dents. Réduit en poudre, il aide à la lactation des femmes enceintes. Le corail rouge offre à son possesseur longue vie et cœur ardent. S'il pâlit, il lui annonce une prochaine maladie, si des taches apparaissent c'est signe de mort proche.

Cristal De Roche.
Appelé tour à tour "pierre de lumière", "éclat des étoiles", ou "diamant alchimique", le cristal de roche symbolise la pureté. Avant de devenir instrument divinatoire, la boule de cristal était un talisman recherché, octroyant le pouvoir de clairvoyance et de sagesse. Des morceaux de cristal taillé appelés "pierre de serpent" ou "mains de gloire" servaient jadis d'instruments aux initiés et aux alchimistes. Un collier de cristal, si on le choisit blanc, donnera non seulement de l'attrait au visage par l'éclat de ses facettes, mais il chassera les douleurs produites par le refroidissement ou le lumbago. Les voyants se trouveront bien de porter un tel collier qui fortifiera leur don de voyance.

Diamant.
Il incarne dans la tradition occidentale la souveraineté universelle, la perfection et l'incorruptibilité absolue. Pline le considérait comme le talisman universel qui protège de tous les poisons et de toutes les maladies. Il chasse les soucis, la colère, préserve les couples de l'infidélité et donne force, courage et invincibilité aux hommes. Le diamant, roi des pierres précieuses, est le plus souvent bénéfique, mais il peut être aussi terriblement malfaisant. Pour être bénéfique, le diamant doit être d'une pureté et d'une limpidité absolue, incolore ou blanc-bleu. Les diamants jaunes, roses ou noirs, sont réputés maléfiques à des titres divers.
Emeraude.
L'émeraude est une pierre précieuse à double facette, elle peut porter bonheur si elle est offerte sous de bons auspices. Comme l'opale elle est réputée acquérir les qualités mais aussi tous les défauts de celui ou de celle qui la porte, elle exige la fidélité. Si l'on achète une émeraude déjà portée, on risque d'hériter du meilleur mais aussi du pire. Aussi ne doit-on jamais acheter une émeraude sans connaître l'identité et le caractère de son ancien propriétaire. L'émeraude symbolise l'espérance et le renouveau. La tradition la présente comme la "pierre du savoir", porteuse de la connaissance universelle, joyau permettant de percer les ténèbres de l'ignorance. L'émeraude favorise les entreprises amoureuses, éloigne les maléfices, délivre des ennemis visibles et invisibles.
C'est une pierre capricieuse et bizarre tantôt favorable, tantôt maléfique, bénéfique parfois, surtout aux blonds. Elle protège les marins, les escrocs, les trafiquants.

Grenat.
Le grenat stimule l'énergie sexuelle et développe l'énergie sexuelle et développe l'imagination créatrice. Il est réputé protéger contre le malin et les dangers cachés. Il attire l'amour, rend les femmes infidèles mais immunise l'homme contre la trahison. Il est la mystérieuse et légendaire escarboucle des chevaliers du Moyen-Age dont on prétendait qu'elle rendait invulnérable. Une lettre du Prince de Ligne affirme que le chevalier de Seingalt (le célèbre Casanova) portait une escarboucle sertie dans la peau de son testicule gauche.

Lapis-Lazuli.
Appelé aussi "Pierre d'azur" ou " pierre de l'amitié" il est réputé bénéfique pour les malades et les esseulés.
Il attire la sympathie, ranime le courage et l'espoir.
Il apaise l'esprit et favorise le sommeil. De même que toutes les autres pierres de couleur bleue, le lapis-lazuli protège contre 1e mauvais œil. On n'offre jamais un 1apis-lazuli à une fiancée ou une jeune mariée, car son amour resterait platonique.

Malachite.
Gemme verte, la malachite est un puissant dépuratif de l'âme et du corps. Elle ôte les soucis, apaise, favorise l'acceptation d'un malheur inévitable par celui qui 1a porte.
La "croix de naissance" ornée de malachites protégeait les femmes enceintes et les enfants en bas-âge.
Boire de l'eau dans un gobelet de malachite supprime les blocages psychologiques.

Opale.
Pierre translucide et laiteuse à reflets irisés, cette gemme témoigne de l'état de l'âme ou de santé de celui ou de celle qui la porte. Est-il plein d'énergie et de fougue, elle redouble d'éclat, prend des reflets mordorés, de flamme.

Est-il inquiet, malade ou nerveux, l'opale se ternit. Cette pierre ne peut être portée que par des tempéraments forts, dont elle décuple l'énergie vitale. Portée par des personnes faibles, vulnérables, elle devient néfaste, c'est la "pierre de larmes" qui porte la poisse et la scoumoune. Elle convient aux natifs du Scorpion dont elle est la pierre fétiche. Fragile, l'opale se brise facilement, signe de malheur et de deuil.

Rubis.
Excellent pour les intellectuels et les cardiaques, le rubis contribue à cicatriser les plaies. C'est la pierre royale qui convient aux ambitieux. Sa couleur varie du rouge clair, presque rose au rouge violacé (sang-de-pigeon). Il symbolise le bonheur et le feu. Il apporte joie et prospérité. Il procure énergie et santé. Il préserve du poison, préside aux réconciliations, détourne des mauvaises pensées. Pierre divinatoire par excellence, il annonce un malheur en changeant de couleur, se ternit en cas de maladie grave, ce qui fit sa réputation de pierre maléfique. La possession d'un rubis est une promesse de vie heureuse et de bonheur.
S'il a souvent mauvaise réputation parmi les femmes galantes, les actrices célèbres, c'est qu'il fut parmi les pierres préférées de Marie-Antoinette et de la tzarine Alexandra Fedorovna.
La tradition attribue au rubis le pouvoir de bannir la tristesse, d'éloigner la peste et de détourner l'esprit de toute mauvaise pensée. Offrir un rubis à une femme c'était se garantir contre son infidélité. On prétend que les rubis empêchent la trahison, mais qu'ils se vengent des infidèles.

Saphir.
Il est considéré par les occultistes comme pierre céleste, la pierre d'espérance. C'est pour les orientaux le plus puissant des talismans. Il rend riche, aimable, pacifique et pieux. Il protège contre les piqûres de scorpion, les morsures de serpents, la peste, la pauvreté et les trahisons. Il donne la force physique en développant les muscles. C'est avec l'améthyste, la pierre qui orne l'anneau épiscopal.

Topaze.
Autrefois appelée "pierre de joie" son rayonnement dissout les idées noires et combat les états dépressifs. Les Indiens de l'Arizona l'appelaient aussi "pierre du bonheur" car elle rendait les femmes amoureuses et fécondes.
La topaze bleue favorise l'inspiration des musiciens et des poètes. La topaze dorée est la pierre de chance des danseuses classiques.

Tourmaline.
Cette pierre donne la bosse du commerce, protège les marchands et les inspire dans leur négoce.
Elle aiguise le flair et développe le sens des affaires.

Turquoise.
Chez les Amérindiens c'est la pierre sacrée liée au culte du soleil et du feu. Pour les Aztèques,
Hiuhtecuhtli, le maître de la turquoise, est le dieu du feu.
Huitzilopochtli, dieu aztèque de la guerre, divinité solaire, est le prince de turquoise. Elle apporte la générosité, stimule l'ardeur sexuelle, procure la chance et la prospérité. Elle protège le cavalier des chutes de cheval et le marin de la noyade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesclesdubienetre.freediscussion.net
 
le pouvoir magiques des pierres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la morganite
» Quel est le pouvoir de ses pierres ?
» pouvoir des pierres, ça marche vriament?
» Pouvoir des pierres, mythe ou realite ?
» Cherche témoignages sur le pouvoir des pierres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les clés du bien-être :: Lithothérapie :: Lithothérapie-
Sauter vers: