Connaître les milles et une saveurs du bien-être...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 recueil pages 7 - 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
astreau



Masculin
Nombre de messages : 326
Age : 59
Localisation : fr
Emploi : handicapé
Loisirs : Astro, ciné, musique, poésie, éveil, ésotérisme...
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: recueil pages 7 - 8   Lun 20 Aoû - 17:43

« COULEURS ET AQUARELLE »

1 « COULEURS »

Le corps de l’aquarelle
Dont un jour on dispose,
Le temps d’une étincelle
Elle se décompose.

Le bleu se fait azur,
Le rouge sang impur ;
En violet se composent,
Agrémentant le mauve.

Le vert, en espérance
Du reflet de l’enfance ;
Se jouant de la nature…
Du jaune est la pâture.

Le gris faisant brouillard,
Le noir devient rempart.
Une éclaircie s’impose
Pour voir la vie en rose.

Le blanc vend sa pureté
Aux sources du printemps ;
Le temps peut s’arrêter !
Quelles couleurs pour le temps ? !

Oh! magiques couleurs,
Vous n’êtes qu’illusions ;
Pour chaque récepteur,
Une autre vibration.




N°13 et 14

22 avril 1980


2 « LE CORPS DE L’AQUARELLE »

L’aquarelle s’allume,
Si, composée de feu.
Les couleurs s’y consument
Pendant un jour ou deux.

Le corps de l’aquarelle
Est ainsi fabriqué ;
Il s’y trouve du miel,
On n’y peut résister.

L’aquarelle du cœur
Est parfois désertée,
La fuite des couleurs
En fait l’éternité.

Le corps de l’aquarelle
Est ainsi constitué,
On ne vit que par elle
Et l’on oublie d’aimer.


Le corps de l’aquarelle
Est ainsi composé,
On se sent irréel
Et cessons d’exister.

La suite de l’histoire
Vous l’avez devinée ?
Le temps c’est de l’espoir ;
Changeons de sablier…





Michel Bais-Jacquemin




"Fable ironique"

"Le coq con"

Un coq sur un clocher
S'ennuyait d'ergot ferme.
Le vent fut-il lassé
Pour le laisser si terne?

Pas même un courant d'air
Pour lui tourber la tête!
Le regard de travers,
Il joua les troubles fête.

Il enviait ses cousins
Au fond des poulaillers,
Qui faisaient des poussins
A ne pas empailler.

Ce fut, la gorge sèche
Et la crampe l'ergot,
Qu'il lança derechef
Un long "COCORICO"!

Tous les gens du village
Se mirent à trembler;
Annonce-t-il un orage
Ou une calamité?

Mais, ne se passant rien,
On le fit décrocher.
Et de son corps d'airain,
On fit du fer forgé.

Ce, pour mieux égorger
Les poulets, ses égaux;
Du coq du clocher,
On fit bien des couteaux.

Morale de l'histoire;
Au fond, quand on est seul,
Si on veut pas d'histoires,
Il faut fermer sa gueule!


N° 16 23 Avril 1980

Michel Bais-Jacquemin

_________________
Chaque pas fait avancer l'humanité
Que la paix soit avec vous
Michel Astreau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
linoakya
Admin


Féminin
Nombre de messages : 564
Age : 35
Emploi : très prenant!
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: recueil pages 7 - 8   Lun 20 Aoû - 20:20

cheers j'adore celui sur le coq
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astreau



Masculin
Nombre de messages : 326
Age : 59
Localisation : fr
Emploi : handicapé
Loisirs : Astro, ciné, musique, poésie, éveil, ésotérisme...
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: recueil pages 7 - 8   Lun 20 Aoû - 20:25

Merci j'en ai un autre d'humour par la suite. lol!

_________________
Chaque pas fait avancer l'humanité
Que la paix soit avec vous
Michel Astreau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: recueil pages 7 - 8   Aujourd'hui à 11:44

Revenir en haut Aller en bas
 
recueil pages 7 - 8
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rafraichissement automatique des pages web (réglé)
» pages jaunes... Urssaf
» LES PAGES DU SCRAPBOOKING DAY
» Pages jaunes bonjour...
» pages jaunes et SFR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les clés du bien-être :: Créations artistiques :: vos créations :: écriture-
Sauter vers: