Connaître les milles et une saveurs du bien-être...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Astro 3D première approche et concepts 02

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
astreau

avatar

Masculin
Nombre de messages : 326
Age : 59
Localisation : fr
Emploi : handicapé
Loisirs : Astro, ciné, musique, poésie, éveil, ésotérisme...
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Astro 3D première approche et concepts 02   Mar 28 Aoû - 20:04

LE SUBTIL

Subtil veut dire : « sous la toile », c’est à dire ce que l’on ne peut voir en premier lieu.
Par rapport à la notion du Lumineux il serait relié à la manifestation non visible et les profondeurs. En tout cas non manifesté dans la matière et la conscience au départ.
Actuellement la matière devient plus subtile ou s’allège et le subtil se densifie, ce qui permet une relation entre les deux de plus en plus abordable.
C’est ce qui se passe avec les astéroïdes et la recherche sur le site, merci Richard Doyle pour ces avancées avant-gardistes.

Au niveau du contenu du thème et de sa globalité, le plan subtil, il me semble et de ce que j’ai pu constater, contient les paramètres suivants :
- Le sens inverse au zodiaque
- Les aspects mineurs ou subtils qui touchent la non conscience,
- certaines orbes
- les astéroïdes
- les foyers
- les centres énergétiques des formes géométriques
- le rythme des nombres en aspects…

Dans l’être :
- le psychisme
- l’âme
- les mémoires
- l’inconscient
- le subconscient
- l’énergétique
- les corps non visibles etc.

Certains plans subtils sont à conscientiser, à actualiser, à incarner, à matérialiser.
Certains se matérialisent dans les évènements. Un événement n’est pour moi que la matérialisation par densification de ce qui est déjà présent dans le subtil ou dans les énergies.

La matérialisation en événement signifie pour moi deux choses, une matérialisation prévue ; les pages à l’encre de la destinée ; la seule façon pour la vie de signifier quelque chose à la personne car celle-ci est réfractaire à la prise de conscience intérieure.

Car, et je l’ai vue se manifester dans les consultations, il y a trois dynamiques dans cette relation ; le Praticien, le Consultant, et la VIE.
Parfois, et surtout en énergétique corporelle, le plan subtil est représenté par d’autres présences, que l’on peut appeler guides ou âmes accompagnatrices…

La Vie accompagne toujours l’être. Il y a toujours ce plan subtil à l’œuvre avec les transpersonnelles et surtout Pluton. J’en parlerais dans les phases de transit de cette planète.

D’ailleurs l’utilisation de l’astrologie et elle-même est sacrée. On ne joue pas avec le sacré, c’est ce que la vie m’a appris, surtout dans les consultations.
La responsabilité est extrême et parfois je me suis demandé si je devais continuer, tellement la vie et l’expérimentation me mettaient à l’épreuve de cas difficiles et très délicats.
Ma foi dans le plan accompagnateur et ma conviction que si la personne venait me voir c’est que je pouvais lui donner une clé importante ou une compréhension des choses m’ont permis d’avancer.
Et il se passait toujours quelque chose de magique dans cette relation à trois. Néanmoins j’ai toujours eu des passages à effectuer, des niveaux à monter et à chaque fois j’attirais des personnes en miroir, qui me permettaient en même temps de travailler avec elles et de travailler sur moi.
Le développement de l’écoute a été extrêmement important dans ma vie. Je vous renvoie à l’historique de mon chemin à ce sujet.

L’écriture où je ne suis pas spécialement doué est une grosse période d’apprentissage qui a encore pour moi une signification et un futur inconnus.

Un petit chapitre pour dire que le subtil se situe pour moi aussi dans les petits rouages de la mécanique comportementale de l’individu. Avant de fonctionner et d’être dans l’état de conscience, c’est le subconscient et surtout l’inconscient qui agissent.

Par exemple nous fonctionnons au départ dans le principe lunaire avant d’être conscient de soi et de son identité. Le signe lunaire est très important.
Dans les aspects je tâcherais de vous faire voir et comprendre ce système de rouages, comme les aspects majeurs comme des grands rouages et les aspects subtils comme petits rouages. Hors comme dans un mécanisme d’horlogerie ou dans un automate, les petits rouages sont plus importants que les grands rouages.

Développement de la notion « Racines » et « Branches »

1 - le rapprochement de l’être et de l’arbre :
De nombreux écrits et mythes, surtout des indiens d’Amérique relient l’homme et l’arbre. Dans notre vocabulaire nous parlons de nos « racines », dans notre corps nous avons un « tronc », professionnellement nous avons une activité dans une « branche », le « fruit » de nos actions, et je vous laisse continuer la suite…

Nous nous incarnons dans un corps physique, mais aussi dans un corps « social », un arbre familial ou généalogique, un corps collectif appelé « humanité », et Fanchon a capté et expérimenté l’arbre astrologique avec les trois croix.

Si vous ne pouvez accepter le concept de réincarnation passez ce chapitre.

Le suivant sera pour vous plus acceptable puisqu’il parlera de la mémoire généalogique qui constitue à peu près, au vu de mes expérimentations, à 80% de notre mémoire intérieure et que l’on a matériellement avec les transmissions génétiques.
Si nous avons une mémoire cellulaire génétique il est concevable qu’il y en ait une énergétique et psychique.

2 – Les ouvrages de nos incarnations et notre livre actuel :
Disons que nos incarnations constituent une SAGA, dont chaque vie est un livre ou un épisode, qu’au fur et à mesure les archives se compactent pour n’en garder que le plus important et le plus significatif : les acquis, les blessures et les savoir-faire et les expérimentations.
Pour le livre actuel concernant cette incarnation, nous avons des pages écrites à l’encre indélébile : les points de destinée importants liés au fil de la Saga. J’appellerais « mémoire karmique » la mémoire du passé personnel. A différencier du « Karma ». Des pages écrites au crayon à papier que nous pouvons actualiser ou effacer par nos choix, donc un certain « libre-arbitre », légèrement influencée par notre mémoire karmique.

Et des pages « blanches » à écrire au fil de cette vie.
Les pages blanches sont, au contraire de ce que nous pourrions croire, les moins évidentes à aborder car il n’y a pas de repères anciens ; qui pourraient correspondre à de nouveaux champs d’expérience ou au fait qu’à cette époque présente des états nouveaux et de nouveaux défis sont à expérimenter. Là il y a du véritable libre-arbitre.
Le pourcentage de ces pages différentes est variable selon les individus, l’âge et les champs d’expérimentation, que nous retrouvons dans les maisons.

La pratique liée à une certaine logique m’a permis de découvrir et de déterminer ce qui était RACINES et BRANCHES dans le tropique, le thème natal. En enlevant l’Ayanamsa pour obtenir la position sidérale je me suis rendu compte qu’il y avait aussi des racines et des branches mais de temporalité différente.
L’unification des positions tropiques et sidérales permet d’avoir le Livre complet, comme si l’une donnait les pages de gauche et l’autre, les pages de droite.
Cela permet de globaliser en entier ce que nous sommes, notre chemin, nos bagages, ce que nous avons fait et ce que nous avons à Faire ou à Etre.
Les symboles Sabian sont primordiaux pour apporter un décor à la lecture.

Oter l’ayanamsa est comme multiplier par moins ; mon ami kabbaliste m’a confirmé cela car les consonnes du mot donnent m n s que l’on retrouve dans : moins.

Les racines peuvent être considérées comme (moins) (-), les branches, comme (plus) (+).

Si l’on multiplie moins par moins cela donne plus, et plus par moins cela donne moins.
Pour être clair, ce qui est racine dans le tropique devient branche dans le sidéral et ce qui est branche dans le tropique devient racine dans le sidéral.
En 1990 je me suis aperçu que certaines racines parlaient de mémoires plus anciennes et que certaines branches étaient plus difficilement accessibles, ce n’est que grâce à Dane Rudhyar parlant de l’importance du point opposé au soleil que j’ai trouvé les 4 temporalités, que je développerai plus loin, en appliquant cela à tous les paramètres.

En fait le thème se retrouve être en premier lieu comme un cylindre avec les positions tropiques et sidérales à chaque extrémités, et en étages (4) spiralés comme l’ADN. D’où parfois de parler d’ADN de l’âme.

Nous avons des points qui correspondent dans le tropique à –10 et +100 ce qui donne, en multipliant par moins par le fait d’ôter l’Ayanamsa, des point à +10 et –100 ; c’est une image explicative.

- La temporalité la plus éloignée (-100) parle de mémoires plus anciennes ou de faits répétitifs sur plusieurs existences ou sur plusieurs lignées généalogiques.
- La temporalité de mémoire plus proche (-10) parle de mémoires liées à la vie la plus proche précédent cette incarnation ; ou comme l’on pourrait dire : la vie la plus proche sur laquelle repose le plus de choses par rapport à celle-ci. Comme il existe des vies de repos ou sans trop de défis, ce n’est pas obligatoirement la dernière.
Mais, cette temporalité se trouvant dans le tropique, qui est plus actualisant puisque dans le sens de l’énergie qui descend pour s’incarner ; le sens de zodiaque, il s’avère quelle constitue une présent de réactualisation. Ce qui conçoit dans le fait que pour travailler ou retravailler sur quelque chose, que ce soit par le Karma ( loi d’Action ) ou en continuité pour finir quelque chose d’élaboré antérieurement en mémoire personnelle ou généalogique. C’est à dire qu’il y a besoin pour la vie de recréer un décor semblable ou similaire à l’extérieur ou à l’intérieur de nous. Un « Play again » en quelque sorte. Ou une nouvelle vie comme dans les jeux vidéos où l’on reprend où l’on a échoué. On ne peut reprendre un ouvrage sans recréer le contexte où l’on s’était arrêté.

Cette actualisation passe par la conscientisation.

La première temporalité des mémoires anciennes ou globales sera nommée T1 ou temporalité 1; premier étage de la spirale (-100).
La deuxième temporalité de passé proche en réactualisation dans le présent sera nommée T2 ou temporalité 2 ; deuxième étage de la spirale (- 10). C’est celle que l’on retrouve le plus dans le tropique.

LES BRANCHES :
Elles contiennent aussi deux temporalités différentes, se seront les deux derniers étages de la spirale.

La troisième temporalité ou T3 (+10). Cette position que l’on retrouve en sidéral est la position «ayanamsée» ; position tropique racine proche dont on a ôté l’Ayanamsa. C’est la branche EVOLUTION. Elle indique un nouvel état à Etre ou à incarner, une direction à prendre. Là aussi les symboles Sabians sont importants.
Nous verrons que parfois, les maîtrises des planètes de ce fait changent et qu’il y a un changement de signe et de maison. Donc une modification incarnée et parfois profonde de certains fonctionnements, et objectifs qui ne sont abordables qu’après la phase de réactualisation consciente.

Il est apparu que l’on ne peut sauter un étage ou un palier, comme de passer de l’état T2 au T4 que nous allons voir.

La quatrième temporalité ou T4 ( +100 ) cette position indique une transcendance, elle est particulière car elle se trouve dans le tropique, et peut instaurer le fait de vouloir sauter du T2 tropique au T4 alors qu’il faut passer par le stade T3 de l’évolution.

Donc en bref :
- Dans les positions tropique du thème natal nous avons : ou T2 passé à réactualiser, ou T4 la transcendance.
- Dans les positions sidérales nous trouvons : T1 mémoires anciennes ou globales ou T3 l’évolution.

EXPLICATIF ET APPLICATIONS :

Ce qui est racine dans le tropique natal :
Le SOLEIL et la LUNE pour tout le monde ; pourquoi ? 1°) Les luminaires représentent les archétypes père et mère, donc reliés au passé, au moins généalogiques. Ils représentent la polarité être intérieur ou être enfant, côté instinctif et l’inconscient (lune) ; La polarité être extérieur ou en expression vers l’extérieur, le conscient (soleil). En principe, l’individu est censé évoluer, le soleil et la lune indiquent l’état de l’être à la naissance ; son évolution après actualisation est donnée par la position sidérale des luminaires. Nous ferons des ateliers et des tchatches pour l’application pour chacun.
Autres racines :
Les planètes rétrogrades ; elles vont dans le sens sidéral et demandent une repolarisation et une transformation consciente. Nous en reparlerons.

Nous avons aussi le Nœud sud et les régents sud.
En ce moment je vérifie pour le Maître de 4 et de 7 puisque ces angles sont reliés au T2.

Vous voyez qu’il y a beaucoup de racines dans le tropique et beaucoup d’évolution dans le sidéral, ce qui explique peut-être l’efficacité de certains astrologues qui ne pratiquent que le sidéral puisqu’ils informent la personne sur l’évolution surtout pour les luminaires.

Le DS, le FC, et d’autres maisons mais je développerai plus tard pour les maisons .

Ce qui est transcendance dans le tropique T4 :
- Les planètes non concernées par ce qui a été dit ci-dessus
- Le Nœud Nord et ses régents
- L’ASC et le MC,
- Le point opposé aux racines précitées.

C’est à dire par exemple : soleil natal T2, point opposé au soleil natal T4, position sidérale du soleil T3 évolution, point opposé au soleil sidéral T1.
Il est possible de faire une synthèse T3 et T4 pour dynamiser la fonction de transformation au travers des mots clés principaux des signes concernés.
Je mettrai les dynamiques de transformation et d’évolution liées aux signes.
Dans un premier temps il suffit de s’intéresser au présent qui se réactualise et à l’évolution, les mémoires anciennes sont plus délicates à traiter, je ne le fais qu’en oral pour l’instant.
Mais les aspects permettent de confirmer certaines choses surtout les aspects subtils et psychiques indiquant des schémas intérieurs, des blessures de l’âme ou des acquis importants.

Je vais faire l’application pour mon soleil : le natal se situe à 13° Bélier, l’ayanamsa étant de plus de 23°, 24 actuellement, il change de signe en sidéral d’office.
Sans parler de la mémoire ancienne et quand ça ne change pas de signe, je développerai par la suite…

Par exemple :
Quand le soleil ou la lune changent de signe par la position sidérale, il s’agit, après la prise de conscience de soi et de la réactualisation, de quitter les excès du signe tropique pour acquérir les qualités du signe de la position sidérale et de les incarner au cours de la vie.
C’est un objectif d’évolution et de développement personnel indiqué.

L’évolution de mon soleil va en Poissons et la transcendance en Balance : 1°) incarner en conscience le Bélier pour constater les excès.

_________________
Chaque pas fait avancer l'humanité
Que la paix soit avec vous
Michel Astreau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Astro 3D première approche et concepts 02
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A quel âge vos bibous ont eu leur première dent?
» la première femme commandant d’un navire de la marine belge
» Approche socio-politique de l'Asie musulman
» A quel âge votre bébé a-t-il eu sa première dent ?
» Centenaire de la première école Maria Montessori

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les clés du bien-être :: Astrologie :: Astrologie :: Astrologie universelle-
Sauter vers: