Connaître les milles et une saveurs du bien-être...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 l'abricot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
flo
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 263
Age : 34
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: l'abricot   Lun 21 Juil - 17:28

Abricot

L’abricotier existait déjà à l’état sauvage en Chine il y a cinq mille ans. Puis, il a gagné l’Europe. Il est cultivé dans le midi de la France depuis le XVIIème siècle.


L’abricot est un fruit très fragile, jaune-orangé avec une peau veloutée.
Un bon, un vrai abricot a une chair tendre et un peu juteuse, sucrée et parfumée.
Ce fruit ne s’épluche pas. Il faut toujours le laver avant de le consommer.
Cette fragilité a imposé la création d’espèces plus résistantes au transport, donnant des fruits très beaux mais à la chair fade et farineuse et trop souvent cueillis avant maturité. Or, un abricot cueilli ne mûrit plus.

La saison des abricots est courte : juin à septembre.

LES PRINCIPALES VARIETES :

le Lambertin : le fruit est de taille moyenne, orange foncé. Il est produit dans le Languedoc-Roussillon à partir de fin juin.


l’Orangered : c’est un très gros fruit, orange cuivré à rouge vif. Il débute la saison, vers le 20 Juin et vient du Languedoc-Roussillon.


le Rouge de Fournes : le fruit est moyen, orange clair. Il vient du Gard. Cette variété, mise au point pour résister aux manipulations, est presque abandonnée.


le Goldrich : le fruit est très gros, ferme, avec une saveur un peu acide. Il vient du Languedoc-Roussillon à partir de début juillet.


l’orangé de Provence : le fruit est très gros, orangé panaché de rouge. Sa chair est ferme mais bonne. Il vient de la Drôme et du Vaucluse au mois de juillet.


le Bergeron : le fruit est très gros, une face est rouge, l’autre orange. Sa chair est ferme, peu juteuse. Il est produit dans la vallée du Rhône de la mi-juillet à la mi-août.

Les premiers abricots commercialisés vers la mi-mars viennent de Tunisie, d’Italie, d’Espagne ou de Grèce. Ils sont rarement de bonne qualité. Mieux vaut attendre la saison des abricots français.

haut de page
Les abricots se consomment frais et aussi souvent en tarte.
Les abricots au sirop sont fort utiles en hiver, les abricots séchés également.
Le noyau renferme une amande au goût amer. Il est d’usage d’en mettre dans les confitures.
Cette pratique est sans danger mais l’amande est comestible seulement à très petites doses.
En effet, elle contient du glucoside cyanogénétique susceptible de se transformer en acide cyanhydrique, c’est-à-dire en cyanure.
Lors d’une séance familiale de confitures, il ne faut jamais laisser un enfant en grignoter.

NUTRITION
L’abricot est parmi les fruits les plus riches en carotènes dont les vertus anti-oxydantes et les bienfaits pour la peau sont reconnus.
Cette richesse en carotènes fait qu’il favorise le bronzage et évite ainsi d’avaler des gélules de carotènes dans ce but.
Il est très riche en potassium et donc efficace contre les crampes après une séance de sport ou une randonnée.
Il est pauvre en vitamine C et ce, d’autant plus qu’il est cueilli avant maturité.
A cause de sa teneur en fibres et en pectines, l’abricot n’est pas toujours très digeste quand il manque de maturité, ce qui est souvent le cas.
Cet inconvénient disparaît quand le fruit est bien mûr. Et aussi avec la cuisson : autant faire une compote avec des abricots de qualité médiocre.
Un fruit pèse en moyenne 40 g. Les plus gros abricots font 70 g.



VALEUR NUTRITIONNELLE

Pour 100 g : 47 Kcal
Eau : 86,7 g. Protéines : 0,8 g. Glucides : 10 g. Lipides : 0,1 g.
Fibres : 2,1 g.
Potassium : 315 mg. Magnésium : 11 mg. Phosphore : 20 mg. Calcium : 16 mg. Fer : 0,4 mg.
Vitamine B1 : 0 mg. Vitamine B2 : 0 mg. Vitamine B6 : 0 mg. Niacine : 0,6 mg. Folates : 7 µg.
Vitamine C : 7 mg. Carotènes : 1500 µg.
Vitamine A : 0 µg. Vitamine E : 0,7 mg.

IDEES RECUES, VRAI, FAUX

Un abricot très coloré n’est pas forcément mûr. Le seul moyen de juger de sa maturité est de le tâter.
Il vaut mieux acheter des abricots en vrac, que l’on peut choisir, plutôt que ceux conditionnés en barquettes.

_________________
www.chezrosebonbon.canalblog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesclesdubienetre.freediscussion.net
 
l'abricot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Abricot - 53 ans
» Foie gras de canard grillé, chutney d'abricot
» escalopes de crevettes sauce abricot
» Panna cotta au romarin et coulis d'abricot
» Tarte tatin à l'abricot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les clés du bien-être :: naturopathie :: naturopathie-
Sauter vers: