Connaître les milles et une saveurs du bien-être...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le thé et la santé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
flo
Admin


Féminin
Nombre de messages : 263
Age : 34
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Le thé et la santé   Mar 22 Mai - 22:56



Depuis sa découverte, on a prêté au thé d'innombrables vertus médicinales. Les recherches actuelles témoignent d'ailleurs de la véracité d'affirmations énoncées depuis des siècles. Son atout majeur est d'être un produit complètement naturel, ne contenant aucun colorant, conservateur ou arôme artificiels. C'est aussi une boisson sans calories si on la prend sans lait ni sucre, qui peut jouer un rôle de régulateur physiologique.

Le thé est naturellement riche en fluor, qui renforce l'émail des dents et retarde la formation de plaques dentaires en éliminant les bactéries. Il prévient aussi les maladies de la gencive et les caries.

Des recherches menées sur les animaux suggèrent que la consommation de thé vert ou noir peut réduire les risques de cancer - en particulier cancer de la peau, du poumon et du côlon. On pense que les composants du thé noir peuvent avoir un effet antioxydant et empêcher ainsi la formation de substances cancéreuses dans les cellules du corps humain.

Plusieurs programmes de recherche menés ces dernières années attestent les actions bénéfiques du thé sur les affections cardiaques, infarctus et thromboses. La théine du thé agirait sur le cœur et le système cardio vasculaire comme un léger stimulant, et contribuerait ainsi à assouplir la paroi des vaisseaux sanguins, à éviter l'artériosclérose (le durcissement des artères). On pense également que les polyphénols du thé peuvent empêcher l'absorption de cholestérol par le sang et la formation de caillots.
La théine du thé strimule l'esprit en augmentant sa capacité de concentration et sa vivacité, et en permettant une perception plus fine des sensations, celle du goût et de l'odorat en particulier. Elle a aussi une action reconnue sur les sécrétions digestives et sur le métabolisme en général, y compris les reins et le foie, en contribuant à l'élimination des toxines et d'autres substances indésirables.


Communiqué de presse

«Apotheken Praxis», lundi 23 juin 1997 Le thé vert efficace contre le cancer
WIESBADEN (RFA) - Que le thé vert ait des vertus anticancéreuses semble une information à mettre au compte d'un journal à sensations. Pourtant il semble bien qu'il y ait du vrai dans cette affirmation et que cette boisson possède des vertus tout à fait remarquables. Des études épidémiologiques antérieures avaient déjà fait attribuer au thé vert une action cytostatique. Or, des chercheurs du Medical College of Ohio à Toledo (USA) viennent de découvrir le mécanisme qui est à la base de cette action. Comme ils le rapportent dans la revue «Nature" de réputation internationale, le gallate d'épigallocatéchol-3 (EGCG), un catéchol présent dans de nombreuses plantes ligneuses, bloque l'enzyme urokinase. Or, cette enzyme est produite en quantités importantes par la cellule cancéreuse. Elle détruit les tissus adiacents, de sorte que les cellules cancéreuses peuvent y pénétrer et proliférer. L'inhibition de l'urokinase par l'EGCG empêche la tumeur de produire des métastases. Le catéchol ne se trouve que dans le thé vert; dans le thé noir, cette substance est détruite par le traitement industriel. Les scientifiques sont d'avis que quelques tasses de thé vert par jour suffisent pour «réduire l'apparition du cancer ou sa progression».

Le thé vert gage de santé

Des études épidémiologiques antérieures avaient fait pressentir les vertus anticancéreuses du thé vert. Le pourquoi n'était toutefois pas élucidé. Or, les chercheurs viennent de découvrir dans le thé vert une substance indibant une enzyme essentielle pour la progression du cancer .Pour leur croissance, les tumeurs nécessitent certaines enzymes capables de dégrader les tissus. Un représentant éminent de cette classe d'enzymes est l'urokinase, qui est produite en quantités importantes par la cellule cancéreuse. En l'inhibant, on parvient - du moins dans l'expérimentation animale - à réduire les tumeurs. Malheureusement tous les inhibiteurs de l'urokinase disponibles à ce jour entraînent de graves effets indésirables et n'entrent donc pas en ligne de compte comme substances thérapeutiques. Dans une nouvelle étude, les chercheurs ont donc porté leur attention sur un constituant du thé vert, le gallate d'éplgal/ocatéchol-3 (EGCG), qui ne se trouve pas dans le thé noir. Une comparaison avec un inhibiteur d'enzyme connu a montré que l'EGCG a une efficacité cytostatique moindre que ce produit, mais qu'il peut être consommé en quantités bien plus importantes sans avoir d'effets toxiques.

© Marc Michot 1996-2001
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesclesdubienetre.freediscussion.net
 
Le thé et la santé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Protège carnet de santé
» C'est prouvé, travailler trop nuit gravement à la santé
» Fettucini Alfredo santé
» Payer pour sa santé
» La santé en Normandie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les clés du bien-être :: Diététique et alimentation :: tisanes thés boissons-
Sauter vers: